Mal aux jambes : Diagnostic mais aussi conseils, le guide de A à Z pour vous aider

Savez-vous ce que c’est que d’avoir mal aux jambes ? Et plus particulièrement mal aux jambes le soir ? Avec une sensation de jambes lourdes extrêmement désagréable qui s’accentue encore plus en fin de journée, le soir.

On vous propose de vous renseigner davantage sur la question du mal de jambes et de ce que l’on appelle les jambes lourdes. Car oui, on entend beaucoup parler mais les jambes lourdes, qu’est-ce que c’est exactement ?

Au-delà de la sensation de lourdeur dans les jambes, il y a autre chose. Avoir ce que l’on appelle les jambes lourdes, c’est un vrai mal. Une affection qui est le signe d’un problème (peut-être plus importante) de circulation du sang. Or, cela peut rapidement devenir extrêmement douloureux. On vous en dit un peu plus ci-dessous sur le mal de jambe et tout ce que cela peut impliquer.

Mal de jambes et jambes lourdes : une définition

Le matin passe encore mais le soir, en fin de journée, vous avez l’impression d’avoir une enclume pendue à chaque pieds. Marcher devient douloureux et vous avez peut-être même les jambes mais aussi les chevilles qui enflent ?

Impossible ou en tout cas douloureux pour vous de porter un vêtement ultra-serré ?

Le mal de jambes c’est souvent le signe d’une très mauvaise circulation des jambes, mais aussi dans tout le corps.

Souvent, sachez que le mal aux jambes le soir est la conséquence le plus souvent d’un grand problème de circulation du sang dans votre corps.

En effet, c’est souvent quand vous avez une station debout ou encore allongée qui est prolongée que vous allez ensuite avoir une sensation de jambes lourdes.

Quels sont les causes et facteurs possibles d’un mal de jambes ?

Vous vous demandez peut-être d’où peut venir le mal dans les jambes ? Mais aussi comment le mal aux deux jambes peut avoir des causes assez simple. C’est-à-dire des facteurs que vous pouvez potentiellement éliminer de votre vie quotidienne, afin de limiter les crises de jambes lourdes.

Idem pour la question du mal aux jambes la nuit. C’est souvent parce qu’il fait trop chaud, parce que vous avez piétiné, etc.

Comment soigner des jambes lourdes ?

  • Le soir, et dès que vous le pouvez, on vous recommande de surélever vos jambes.
  • Pour cela, c’est simple, vous avez la possibilité - tout simplement -, notamment de mettre un coussin sous vos pieds et vos chevilles lorsque vous êtes allongé devant la télévision. Mais aussi pourquoi pas quand vous êtes allongé pour lire un roman le soir. Sinon, vous allez tout simplement poser vos pieds sur le mur pour faire circuler le sang. Ou en tout cas, le faire redescendre.
  • Prenez des douches froides sur les jambes.
  • Si on vous déconseille vivement contre le mal de jambe de prendre un bain ou une douche avec de l’eau trop chaud, au contraire prenez des douches froides. Finissez donc vos douches avec un jet d’eau froide sur les jambes. Commencez par les pieds et les chevilles pour remonter ensuite sur les mollets, puis les cuisses et les fesses.
  • Limitez les vasoconstricteurs donc aussi bien la prise d’alcool que de tabac.
  • Il semble tout à fait essentiel de vérifier que le mal de jambes n’est pas tout simplement la conséquence d’une mauvaise hygiène de vie. Or, si vous souffrez déjà à la base de tendances à avoir une mauvaise circulation de sang (sachez que c’est souvent héréditaire), alors limitez les facteurs aggravants.

En définitive, il faut bien dire qu’au-delà d’une sensation de jambes lourdes, vous pouvez très bien avoir des douleurs et des souffrances importantes dans les jambes. C’est-à-dire que cela peut devenir douloureux pour vous.

De plus, avec le mal de jambes et la lourdeur, vous allez aussi voir apparaître progressivement des varices. De très peu esthétiques, voire même disgracieuses veines bleues qui vont vous gâcher la vie.

Vous savez tout sur le mal aux jambes et grosse fatigue. Vous comprenez donc à quel point il est important de faire attention à ne pas laisser vos problèmes de lourdeur de jambes empirer.